• Le design comme vecteur de lien social
    Shadow
    Slider

Comment bien présenter son projet ?


.

Construire son projet de diplôme, c’est également construire un discours qui va soutenir l’ensemble de son travail.
Ce propos se veut claire et pertinent pour une bonne réception auprès de nos auditeurs. Plus facile à dire qu’à faire.
Face au syndrome de la page blanche, on se rend compte de toute la difficulté de l’exercice. On ne sait pas quoi écrire, on ne sait pas comment l’écrire et encore moins comment structurer la chose. Du coup on se lance dans une rédaction désespérée bien souvent superficielle qui manque de clarté, de structuration et de fluidité. Tout ceci avec quelques références artistiques pour donner l’illusion d’un sérieux. Mais cela n’aura servi qu’à révéler la confusion dans laquelle on se trouve, que les enseignants ne manqueront pas de souligner.

Bien évidemment on aimerait  pouvoir structurer un discours judicieux et intelligible face à notre auditoire exigeant. Mais malgré l’effort de recherche et de réflexion on parvient difficilement à produire un propos qui exprime clairement nos pensées. On est désespéré.

Pourtant, des étudiants comme nous réussissent  à produire un discours de qualité qui capte l’attention et suscite l’intérêt du public.

Si vous êtes dans cette impasse, alors restez. Ce qui va suivre va certainement vous intéresser.

Je vais vous dévoiler une méthode qui vous permettra de rédiger plus facilement votre propos. Cette méthode vous évitera de perdre un temps fou à chercher comment structurer votre présentation et vous aidera à énoncer un discours claire et construit. Ce plan  peut également  vous servir de base lors d’autres prises de parole en public. Pour une expo par exemple.

Cette structure de rédaction est nommée CHRONOS en référence à sa construction qui se base sur la chronologie de l’élaboration d’un projet.

 

CHRONOS, est une structure de rédaction tirée de mes multiples passages à l’oral devant des enseignants entre 2012 et 2014.

Au fil de ces nombreux passages, j’ai réalisé que présenter son projet revenait à raconter sa genèse et son évolution en y insérant des éléments issus de notre travail de recherche qui viennent appuyer notre pensée. La présentation du projet est en réalité le récit d’une histoire, l’histoire de son travail, sa propre histoire avec une certaine sincérité.

Le problème c’est qu’au début on n’a pas forcément conscience de cet aspect du projet.
Et bien souvent on se trouve en mauvaise posture à présenter un projet qui s’apparente à un enchaînement d’informations confus avec des explications approximatives. À cet instant on n’y croit pas nous-mêmes et cela se sent.

Alors qu’en structurant notre discours comme une simple histoire que l’on souhaite partager on parvient à trouver une oreille intéressée et attentive auprès des personnes qui nous écoutent.

Ne vous retrouvez plus à perdre un temps précieux à réfléchir sur quoi dire, ne vous emmêler plus les pinceaux dans vos explications, soyez sûr de ce que vous exprimez. Voyons ensemble comment faire.

La suite de l’article est réservée aux abonnées. Cliquez ICI pour vous abonner 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *