• Comment faire une sérigraphie 2
    Shadow
    Slider

Les surprenantes peintures de Kazuki Takamatsu

Cette semaine nous nous rendons au pays du soleil levant à la découverte des productions de Kazuki Takamatsu. Surprenant est le terme qui qualifie le mieux les créations de Takamatsu tant elles sont extraordinaires. J’en veux pour preuves les différents commentaires laissés par les internautes sous les articles traitant de son œuvre. Ils manifestaient tous cet état de surprise.

Le japonais nous livre ici un ensemble de productions monochromes attachées à une atmosphère extrêmement étrange. Des personnages féminins tout droit sortis de mangas (dessins animés japonais) sont présentés presque sous une forme fantomatique. Ces jeunes visages dépourvus de réelles expressions sont remplies de mystère et attisent la curiosité. L’innocence que l’on pourrait leur accorder est rompue par la présence d’armes mortelles entre leurs mains accompagnées de poses parfois trop équivoques.
On peut  également voir dans ces personnages des figures importantes de pouvoir, un peu comme des divinités. Les différents graphismes en arrière plan, le halo qui semble les envelopper ainsi que la présence de crânes humains concordent avec cette interprétation.

Les crânes, les voiles posés sur certains visages cumulés à la couleur dominante grise nous renvoient à l’idée de la mort. Une chose est sûre le travail de Takamatsu traite de sujets graves. 

Mais en quoi tout ceci est surprenant, me direz-vous?. Je vous répondrais « En  rien ». Par contre, ce qui va suivre l’est davantage.

La particularité de l’œuvre du japonais réside dans la combinaison de deux techniques, une traditionnelle et l’autre moderne.

Après avoir composé avec beaucoup de maîtrise et de précision sa peinture Kazuki Takamatsu va opérer un passage au numérique avec la technique Depth Map (litt. Carte de Profondeur). Le  Depth Map est le passage d’un objet 3D à une image en niveaux de gris, une technique où chaque pixel sur l’objet est une nuance de gris qui est proportionnelle à la distance du regard sur l’objet, donnant ainsi cet effet de profondeur.

Beaucoup d’internautes pensent qu’il s’agit uniquement de peintures faites à la gouache mais il n’en est rien, il y a bien un traitement numérique opéré.
De plus, les informations relatives aux productions révèlent  qu’il n’utilise pas seulement de la gouache  «  Tarpaulin, giclee, acrylic, acrylic gouache, medium ».

 Comprenons bien que l’étape de réalisation picturale dont seul l’artiste a le secret, permet d’exploiter singulièrement la technique Depth Map.

peinture-1-depthmap-kasuki-takamatsu-artfordplus

Kazuki Takamatsu

peinture-2-depthmap-kasuki-takamatsu-artfordplus

Kazuki Takamatsu

peinture-3-kasukI-takamatsu-artfordplus

Kazuki Takamatsu

peinture-4-depthmap-kasuki-takamatsu-artfordplus

Kazuki Takamatsu

peinture-5-depthmap-kasuki-takamatsu-artfordplus

Kazuki Takamatsu

peinture-6-depthmap-kasuki-takamatsu-artfordplus

Kazuki Takamatsu

Pour en savoir plus sur ce travail je vous invite à consulter le site de Kasuki Takamatsu ainsi que les galeries que le représentent (Dorothy Circus Gallery/Roq La Rue Gallery/Corey Helford gallery)
Vous pourrez apprendre entre autres que les personnages féminins sont en réalité des poupées nées d’une étude numérique…

 

Après avoir découvert ce travail extraordinaire  de Kazuki Takamatsu  j’ai décidé de m’inspirer de ses peintures pour réaliser cette composition. Ce travail traite du cycle de la vie mais également de la dualité entre la vie et la mort. Toutes autres interprétations vous est permise.

phoenix-dessin-noir-monochrome-artfordplusbest-

Sans titre. Feutres à pointe fine.numérique.2016

Déhlia Ndbani originaire de Martinique propose sa réappropriation de l’oeuvre du japonais

compo-dehliandbani-artfordplus

CONFUSION «SEXIMENTALE»

Il s’agit ici de représenter les relations interpersonnelles.

D’explorer les fondamentaux intimes des relations. Aujourd’hui nous ne nous définissons plus nous-même, mais sommes définis par les Autres, ceux que nous jugeons à notre tour.

Nous ne sommes plus que des parties de nous, nous laissant agréablement cannibaliser.

Survient alors une perte de l’esprit et du discernement.

Les sentiments se corrompent et tout est rêve et chimère.

Sexualité et Amour se simplifient et se muent l’un dans l’autre. Devant l’incohérence des discours, les visions personnelles se trouvent modifiées, erronées, simplifiées, au profit de la négation de l’humanité intrinsèque de chacun.

Perte de repère.

 

N’hésitez pas à laisser  votre avis en bas dans les commentaires.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *