“ La fonction de l'artiste est fort claire : il doit ouvrir un atelier, et y prendre en réparation le monde, par fragments, comme il lui vient.”

Francis Ponge assigne ici une mission que peu d’artistes peuvent assumer, faute d’atelier.
 
Disposer d’un espace exclusivement dédié à la création est un luxe aujourd’hui. Nombre d’artistes se tournent alors vers le système D et improvisent un « atelier » dans leur propre espace de vie. Une situation qui nuit à la productivité de l’artiste ainsi qu’au développement de son activité.


C’est encore et toujours la question des moyens financiers qui revient. Un artiste qui a des ressources peut investir dans l’aménagement d’un atelier ou la location d’un espace de travail.

Fort heureusement il existe une solution pour vous aider à aménager un atelier mais aussi à acheter du matériel.

Après avoir abordé l’Aide Individuelle à la Création dans « Jusqu’à 8000 € pour votre projet artistique », aujourd’hui je vous présente l’Allocation d’Installation d’Atelier.

Tout comme l’AIC, cette disposition ô combien utile est encore trop méconnue des artistes.

Prenons maintenant le temps de la découvrir ensemble. 


Quelques mots sur l’Allocation d’installation d’Atelier

- L’AIA s’adresse aux créateurs dans tous les domaines des arts visuels : peinture, dessin, sculpture, installation, performance, photographie, vidéo, graphisme, design.
 
- Elle est attribuée par la Direction des Affaires Cultuelles de votre région.

- Elle permet aux artistes de financer des travaux d’aménagement de leur lieu de travail et d’acheter du matériel structurant nécessaire à la pratique de leur activité.

- Le montant de l’allocation ne peut excéder 50 % du coût total des travaux ou de l’équipement.

- Les artistes peuvent exécuter les travaux eux-mêmes. Dans ce cas, seul le coût des matériaux est pris en compte.


Les conditions d’éligibilité

- La demande ne peut concerner qu’une seule Direction des affaires culturelles, celle dont relève le domicile du demandeur.

- Un projet présenté par un collectif ne pourra faire l’objet que d’une seule demande et devra être porté nominativement par l’un de ses membres, mandaté par le collectif.

- Le bénéficiaire d’une allocation d’installation d’atelier ou d’achat de matériel ne peut prétendre, au titre de la même année, à l’attribution d’une aide individuelle à la création.

- L’allocation d’installation ne concerne que les locaux dédiés à l’activité professionnelle. Les artistes doivent être propriétaires, ou locataires en titre des dits locaux. Pour les aménagements immeubles et dans le cas d’une location, le demandeur doit fournir un contrat avec le bailleur d’une durée suffisante au regard de l’investissement projeté.

- Seules sont recevables les demandes de matériel (informatique, photographique, presse, four, etc.), dédié à la pratique artistique, hors consommables et à l’exclusion des demandes relatives à la gestion ou à la communication/diffusion (création de site, etc.). Dans le cas d’une demande portant sur du matériel informatique ou numérique, le dossier artistique doit attester d’une pratique artistique d’au moins deux ans recourant à ces médiums.


Les pièces à fournir

- Le formulaire d’allocation d’installation d’atelier et d’achat de matériel dûment rempli

- Un curriculum vitae actualisé comprenant :
•les expositions
•les résidences
•les éditions
•les bourses/allocations/prix (déjà obtenus en France et/ou à l'étranger)
•les diplômes et formations

- Un dossier artistique au format PDF (poids inférieur à 2Mo)

- Une documentation artistique (dossier papier, catalogues, photographies, CD ou DVD, clef USB, etc.)
 
- Une note présentant le projet, détaillant les dépenses et le financement prévu, certifiant que les travaux n’ont pas été engagés ou le matériel déjà acquis

- Une photocopie recto-verso de la carte nationale d’identité en cours de validité (pour les étrangers, un titre de séjour en cours de validité)

- Un relevé d'identité bancaire (RIB) ou postal en France, original, mentionnant précisément votre nom et prénom d'état-civil, ainsi que votre adresse mise à jour au moment de votre candidature. Attention : les prénom, nom et adresse doivent correspondre exactement à ceux indiqués sur l’avis de situation au répertoire SIRENE ou sur le récépissé d’inscription au centre de formalités des entreprises (CFE)

- Un avis de situation au répertoire SIRENE délivré par l'INSEE ou le récépissé d’inscription au centre de formalités des entreprises (CFE), avec une adresse actualisée. Attention : le prénom, le nom et l’adresse doivent correspondre exactement à ceux indiqués sur le RIB

- Un justificatif de résidence nominatif (quittance de loyer, impôts locaux, facture d’énergie datant de moins de 3 mois)

- Une copie du dernier avis d’imposition

- Une copie de la Carte vitale pour l’allocation d’installation et dans le cas d’une location, une attestation du propriétaire autorisant les travaux et précisant la durée du bail restant à courir. Le cas échéant, une copie de l’autorisation de travaux délivrée par l’autorité compétente

- Un devis détaillé TTC pour l’achat de matériel ou l’aménagement

- Des plans avant et après aménagement

Les dossiers de candidature incomplets ne sont pas pris en compte.
Les candidats doivent impérativement inscrire leur nom et prénom d’état-civil sur chacune des pièces constituant le dossier (photos, livres, albums, clé USB, etc.).
Les dossiers pourront être retirés auprès de la DAC, à l’issue de la commission.

Vous avez la possibilité de faire une demande d’aide pour :

-l’aménagement de votre atelier
-l’achat de matériel pour votre pratique
- l’aménagement de votre atelier et l’achat de matériel pour votre pratique

Nous partirons du postulat que votre demande concerne les deux.

Pour vous aider à bénéficier de ce dispositif, je vais vous livrer quelques conseils sur les pièces qui peuvent être compliqués à réaliser. A savoir :

- Le CV
- Le portfolio (le dossier artistique)
- La note présentant le projet
- La note détaillant les dépenses
- Le plan avant et après aménagement
- Les motivations du besoin d’équipement (conditions actuelles de travail et nature du projet, en 10 lignes maximum)
- Les motivations du projet d’aménagement (des photographies et plans peuvent être fournis, en 10 lignes maximum)


Le Curriculum Vitae

Pour réaliser le CV, je vous propose une structure basique et efficace.
 
- Diplômes et Formations
- Expositions personnelles
- Expositions Collectives
- Editions
- Résidences
- Bourses / allocations / prix (déjà obtenus en France et/ou à l'étranger)

L’artiste Henri Tauliault nous offre un bel exemple sur son site.
Vous pouvez également vous aider de l’article « Comment présenter son C.V d’artiste peintre » de Amylee.
 

Le portfolio

Voici quelques conseils à suivre pour constituer un bon portfolio :

Un portfolio est généralement organisé en 3 parties : la présentation de l'artiste, une sélection d’œuvres, une partie contact. Distinguez clairement ces sections.

- Réservez une page au début pour présenter votre démarche artistique

- Sélectionnez le meilleur de vos travaux (une vingtaine)

- Choisissez des photos d’excellente qualité (300 dpi)

- Légendez correctement vos œuvres

- Variez compositions et points de vue
 
- Ne mettez pas plus d’une œuvre par page

- Pour organiser vos œuvres, groupez-les par thème, par style, par technique ou par support. Ayez un fil conducteur logique qui guide la lecture
 
- Inspirez-vous d’autres portfolios réussis

- Demandez l’avis d’artistes ou de professionnels du milieu


La note présentant le projet (aménagement atelier)

L’idée ici est d’expliquer en quelques lignes ce que vous souhaitez faire pour créer/aménager votre atelier. Veillez à donner une idée précise de l’espace que vous comptez investir.

Exemple :
Mon projet consiste à aménager un atelier dans un local à proximité de mon habitation. L’espace est brut et mal entretenu mais présente une superficie de 24 m2 divisés en deux parties (une zone servira à la création et l’autre au stockage)
Le lieu sera dans un premier temps vidé afin d’y réinstaller des portes et des fenêtres. Ensuite les murs seront enduits et un nouveau carrelage posé. L’installation de l’eau courante et de l’électricité se fera via les réseaux de l’habitation située à quelques mètres. Cela rendra possible la mise en place d’un climatiseur ainsi que d’un évier. Pour finir je procèderais moi-même aux travaux de peinture de l’atelier.


Note détaillant les dépenses

Le plus simple pour établir ce type de note est de réaliser un tableau avec différentes colonnes. Pour ce faire, inspirez-vous de l’exemple ci-dessous. Le document devra obligatoire s’accompagner de vos devis.


Plans avant et après aménagement

Pour réaliser votre plan vous avez trois possibilités :
- le réaliser vous-même à la main,
- Le réaliser vous-même sur un sur logiciel dédié,
- Le faire réaliser par un professionnel.

Voici quelques sites et logiciels sur lesquels il est possible de créer votre plan  :

1/ Kozikaza
2/ Skechup
3/ My 3D planer
4/ Sweet Home 3D
5/ Archifacile (payant)
6/ Architecture 3D (payant)
7/ Viacad (payant)

Exemples de plans

Source : www.houzz.fr


Les motivations du besoin d’équipement (conditions actuelles de travail et nature du projet, en 10 lignes maximum)

Pour cette partie, le jury souhaite que vous expliquiez pourquoi vous avez tant besoin de cette aide. Votre texte doit être clair et avoir un maximum de bon sens.

Exemple :
Avec de faibles finances tout au long de l’année, il m’est quasi impossible d’acheter l’ensemble du matériel nécessaire au développement de ma pratique. Seuls les produits de qualité moyenne ou peu chers sont à ma portée. Et quand je parviens à payer des produits onéreux dont j’ai besoin, je ne peux jamais en prendre en quantité suffisante. Cette situation n’est pas sans incidence sur ma pratique et la qualité de mes productions. En effet le temps de réalisation d’une pièce en est allongé et le rendu final rarement à la hauteur de mes espérances. Cela devient d’autant plus problématique que l’évolution de mon travail m’amène à exploiter de multiples médiums (collage, dessin, peintures, impression…) sur de grands formats. Seul l’achat de matériel de choix permettra à ce travail de prendre toute sa dimension et d‘évoluer dans le temps.


Note : l’aide pour l’achat de matériel est attribuée pour la pratique quotidienne de l’artiste. Elle doit lui permettre de créer mieux, plus vite et dans de meilleures conditions. Elle doit également faciliter les contrats.

Les motivations du projet d’aménagement (des photographies et plans peuvent être fournis, en 10 lignes maximum)

​Même consigne que pour « les motivations du besoin d’équipement » : clarté et bon sens.

​Exemple :
Ce projet d’aménagement est avant tout une recherche de stabilité. Je travaille aujourd’hui dans différents espaces de mon habitation sans possibilité de m’installer durablement. Il m’est impossible d’accrocher mes recherches sur les murs ou même de stocker mon matériel de manière optimale. De plus, je suis souvent interrompu dans mon processus créatif par des vas et viens incessants. L’année dernière j’ai loué un atelier et pu profiter de cet espace durant sept mois. J’ai alors réalisé l’importance d’un tel lieu pour mon équilibre et le développement de mon activité. J’ai vu ma créativité, ma productivité, ma motivation ainsi que mon inspiration décupler. J’avais enfin un lieu où m’ancrer, tout en m’imprégnant de mon travail. Un espace privilégié où j’ai pu inviter des gens à me rencontrer et ainsi créer de nouvelles opportunités.


Conseils

Le jury reçoit énormément de dossiers et ne peut se permettre de passer 30mn sur le vôtre. Essayez donc de vous mettre à la place du jury afin de construire un dossier concis mais efficace.

Pour vous aider, vous pouvez également vous rapprocher d’un artiste qui a déjà reçu l’AIA.

Ce que vous pouvez faire dès maintenant, c’est vous rendre sur le site de la DAC de votre région et de consulter la date de dépôt des dossiers d’AIA. Vous saurez ainsi s’il est encore temps de faire une demande !

Sites utiles

www.culture.gouv.fr
www.lamaisondesartistes.fr

(Visited 1 449 times, 2 visits today)