Aujourd’hui vous allez découvrir comment obtenir jusqu’à 8 000 € pour développer votre projet artistique. Je ne vous parle pas de mécénat, de concours ou autres. Non, il s’agit de quelque chose de plus accessible. Une disposition mise en place par l’Etat, destinée aux artistes visuels.

Un artiste professionnel aujourd’hui ne crée pas pour créer. Il nourrit une vraie réflexion, avec des questionnements sur le monde qui l’entoure. Il se documente, se forme et réalise des expérimentations pour donner naissance à des œuvres. Cette phase dite de recherche est à la fois longue et coûteuse et n’offre aucune garantie de retour sur investissement. #viedartiste


Il semble que l’Etat l’ai compris et fasse un geste en ce sens.

Cette disposition dont je vous parle s’appelle : Aide Individuel à la Création (AIC).

L’AIC s’adresse aux artistes auteurs d'œuvres graphiques et plastiques en activité. Attribuée par la Direction des Affaires Cultuelles de votre région, elle vous permet de mener un projet ou une recherche artistique, sans aboutir nécessairement à la réalisation d’une œuvre.

Je me trompe peut-être mais, peu d’artistes semblent connaître l’existence de cette aide. Certains ne veulent pas en profiter, par phobie administrative. D’autres pensent qu’ils ne sont pas légitimes ou n’y croient tout simplement pas.


En réalité c’est un tort, car le dossier de demande est à la portée de tous.

J’ai obtenu 6 000 €


J’ai reçu 6 000 € suite à ma demande en 2019. Et j’aurais pu en bénéficier également en 2014 si je m’étais intéressé à la chose. A l’époque je ne voulais pas m’embêter à monter un dossier « chiant », sans être sûr d’obtenir l’argent. Quelle bêtise…

C’est grâce au conseiller aux arts plastiques de la Direction des Affaires Culturelles de ma région que je me suis décidé. Il m’a encouragé et aidé à constituer un dossier solide. 


Avec l’aide attribuée, j’ai acheté du matériel que je n’aurais pas pu m’offrir en temps normal. Voyons maintenant comment vous constituer un dossier qui maximisera vos chances d’obtenir l’Aide Individuel à la Création.


L’AIC ? J’en ai vaguement entendu parlé

Quelques mots sur ce dispositif :

- L’AIC s’adresse aux artistes auteurs d'œuvres graphiques et plastiques en activité.

- Elle est attribuée par la Direction des Affaires Cultuelles de votre région.

- Elle permet à l’artiste de mener un projet ou une recherche artistique sans aboutir nécessairement à la réalisation d’une œuvre.

- Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 8 000 €.

- Elle n’est pas destinée à la diffusion, l’exposition, l’édition ou la communication.

- Il est conseillé de prendre rendez-vous auprès du service des arts plastiques avant le dépôt du dossier.


​Les conditions d'éligibilité

- La demande ne peut concerner qu’une seule Direction des affaires culturelles, celle dont relève le domicile du demandeur.

- Un projet présenté par un collectif ne pourra faire l’objet que d’une seule demande et devra être porté nominativement par l’un de ses membres, mandaté par le collectif.

- Ces aides n’étant pas des bourses d’étude ou de formation, les étudiants engagés dans une formation initiale, en cours de scolarité dans une école d’art publique ou privée ou inscrits à l’Université, ne peuvent pas déposer de candidature.

- Le demandeur ne doit pas avoir reçu d’aide individuelle à la création dans les trois années précédant celle pour laquelle la demande est déposée.

- Le bénéficiaire d’une aide individuelle à la création ne peut prétendre, au titre de la même année, à l’attribution d’une allocation d’installation d’atelier.

- Le cumul des candidatures est autorisé avec :

> l’Académie de France à Rome : Direction chargée des arts plastiques, Direction générale de la création artistique, 62 rue Beaubourg, 75003 Paris, tél. 01 40 15 80 00

> les bourses du Ministère des affaires étrangères (programme de résidence, de recherche et de création, Villa Medicis hors les murs, etc.) : Institut français, 8-14 rue du Capitaine Scott, 75015 Paris, tél. 01 53 69 83 00

> le dispositif du soutien pour le développement d’une recherche artistique : Centre national des arts plastiques, Tour Atlantique, 1 place de la pyramide, 92911 Paris-La Défense, tél. 01 46 93 99 50.

Toutefois, en cas d’avis favorable, une seule de ces aides pourra être attribuée pour un projet réalisé en 2020


Les pièces à fournir

Il vous sera demandé les documents suivants :

- Le formulaire de demande d’aide individuelle à la création dûment rempli.

- Un curriculum vitae actualisé comprenant : les expositions, les résidences, les éditions, les bourses/allocations/prix, les diplômes et formations, déjà obtenus en France et/ou à l'étranger.

- Un dossier artistique au format pdf (poids inférieur à 2MO).

- Une documentation artistique (dossier papier, catalogues, photographies, CD ou DVD, clé USB, etc.) => La documentation correspond à des éléments documentaires annexes (catalogues, vidéos, articles de presse, etc.)

- Une note faisant ressortir l’intérêt du projet, la démarche artistique et les conditions de réalisation.

- Le montant détaillé des dépenses et du financement prévus.

- Une photocopie recto-verso de la carte nationale d’identité en cours de validité. Pour les étrangers, un titre de séjour en cours de validité.

- L’original d’un relevé d'identité bancaire (RIB) ou postal en France, mentionnant précisément votre nom et prénom d'état-civil, ainsi que votre adresse mise à jour au moment de votre candidature.

Attention : le prénom, le nom et l’adresse doivent correspondre exactement à ceux indiqués sur l’avis de situation au répertoire SIRENE ou le récépissé d’inscription au centre de formalités des entreprises (CFE).

- Un avis de situation au répertoire SIRENE délivré par l'INSEE ou le récépissé d’inscription au centre de formalités des entreprises (CFE), avec une adresse actualisée.

Attention : le prénom, le nom et l’adresse doivent correspondre exactement à ceux indiqués sur le RIB.

- Un justificatif de résidence nominatif (exemple : quittance de loyer, impôts locaux, facture d’énergie datant de moins de 3 mois).

- Une copie de la Carte vitale.

Les dossiers de candidature incomplets ne sont pas pris en compte.
Les candidats doivent impérativement inscrire leur nom et prénom d’état-civil sur chacune des pièces constituant le dossier : photos, livres, albums, clé USB, etc.


Pour vous aider à bénéficier de cette aide, je vais vous livrer quelques conseils pour la note d’intention, le CV, le portfolio ainsi que le budget prévisionnel .


La note faisant ressortir l’intérêt du projet, la démarche artistique et les conditions de réalisation

La note ici est un court texte qui permet au jury de rentrer dans votre univers, de comprendre vos objectifs. Elle doit être claire et concise.

Introduisez votre sujet ainsi que la raison de ce choix. Cela permet de poser le contexte de votre démarche.

A partir de là, vous pouvez amener la problématique attachée à votre sujet. La problématique éclaire sur vos préoccupations ainsi que sur la pertinence de vos interrogations au regard du monde.

Maintenant faites ressortir vos intentions. Qu’est-ce qui vous pousse à produire vos créations ? Quel but poursuivez-vous ?

Parlez des influences qui nourrissent votre réflexion d’artiste. N’hésitez pas à relever ce qui fait la singularité (originalité) de votre approche.

Parlez de votre processus de création et décrivez vos productions (gestes, postures, matériaux, couleurs, formes, etc.) Le jury doit pouvoir établir un lien entre ce que vous souhaitez créer et ce que vous demandez dans le budget prévisionnel (matière, outils, support, matériaux, etc.)

Soyez toujours précis dans votre expression écrite.

Evitez les adverbes et adjectifs, préférez décrire les choses.

En cas de difficulté, demandez de l’aide à quelqu’un qui connaît bien votre travail et qui est à l’aise en rédaction.


Le dossier artistique au format pdf : le portfolio

Voici quelques conseils à suivre pour constituer un bon porfolio :

- Un portfolio est généralement organisé en 3 parties : la présentation de l'artiste, une sélection d’œuvres, une partie contact. Distinguez clairement ces sections.

- Réservez une page au début pour présenter votre démarche artistique.

- Sélectionnez le meilleur de vos travaux (une vingtaine).

- Vos photos doivent être d’excellente qualité (300 dpi).

- Légendez correctement vos œuvres.

- Variez compositions et points de vue.
 
- Ne mettez pas plus d’une œuvre par page.

- Pour organiser vos œuvres, groupez-les par thème, par style, par technique ou par support. Ayez un fil conducteur logique qui guide la lecture.
 
- Inspirez-vous d’autres portfolios réussis.

- Demandez l’avis d’artistes ou de professionnels du milieu.


​Le Curriculum Vitae

Pour réaliser le CV, je vous propose une structure basique et efficace.

- Diplômes et Formations
- Expositions personnelles
- Expositions Collectives
- Editions

L’artiste Henri Tauliault nous offre un bel exemple sur son site.
Curriculum Vitae Henri Tauliault


​Le budget prévisionnel


Etablir le budget prévisionnel est très simple en soi. La seule difficulté est qu’il peut être plus ou moins fastidieux à réaliser selon vos besoins.

Pour ce point, je vous conseille de vous inspirer du budget prévisionnel présent sur le formulaire de la demande d’AIC, mais en le détaillant d’avantage. Vous pouvez utiliser EXCEL pour cela.

Détaillez chaque poste de dépenses sous forme de liste.

Exemple

Ce que vous pouvez faire dès maintenant c’est vous rendre sur le site de la DAC de votre région et de consulter la date de dépôt du dossier d’’AIC. Vous saurez ainsi s’il est encore temps de déposer une demande!


Sites utiles

(Visited 924 times, 1 visits today)