Lorsque vous effectuez une vente d’œuvre, vous remettez tout naturellement à votre client une facture, preuve de son achat. Mais qu’en est-il de la preuve garantissant à l’acheteur que l’œuvre est authentique et bien réalisée par vos soins? Oui, nous parlons bien du certificat d’authenticité.

Ouiii! Mon certificat!!!

Ouiii! Mon certificat!!!


Bien que sa remise ne soit pas une obligation, cette « carte d’identité » est perçue par l’acquéreur comme un apport qui vient valoriser son acquisition. En délivrer un systématiquement à son client est donc une bonne pratique.

Vous vous doutez bien que l’élaboration d’un tel document obéit à des règles. Vous devez y faire figurer certaines mentions obligatoires et vous assurer dans la mesure du possible de son caractère infalsifiable.

Voyons ensemble comment élaborer un certificat d’authenticité en bonne et due forme.

1. Les mentions obligatoires

Voici la liste des informations à indiquer obligatoirement sur le document :

  • Le nom de l’artiste
  • Le titre
  • La technique et matériaux utilisés
  • Le support
  • La date de création
  • Les dimensions
  • Une photo de l’œuvre
  • Le numéro d’identification pour une création issue d’une série (oeuvre n°1/15)
  • Le nombre d’exemplaires produit si elle vient d’une édition limitée
  • La date de délivrance du certificat
  • La signature de l’artiste


Informations facultatives

  • Les numéros professionnels (SIRET ou SIREN)
    (Attention : le numéro SIRET change en cas de déménagement dans une autre ville)
  • L’emplacement de la signature
  • "Le présent certificat d'authenticité et les mentions qui y figurent constituent le droit de propriété de l’œuvre."

Attention : le prix de l’œuvre ne doit pas apparaître sur le certificat d’authenticité! Seule la facture indique cette information.

2. Rendre le document infalsifiable

Il existe diverses façons de rendre votre document unique et infalsifiable. Vous pouvez appliquer une des solutions suivantes :

  • un papier contenant un filigrane
  • un sceau embossé
  • un scellé
  • une puce électronique
  • un code sécurisé
  • un QR code


Privilégiez toujours un présentation de bonne facture avec notamment un papier de qualité avec un bon grammage.

Note
Le certificat d’authenticité d'une œuvre d'art est encadré par le décret n° 81-255 du 3 mars 1981 sur la répression des fraudes en matière de transactions d'œuvres d'art et d'objets de collection. 

3. Exemple

Le présent certificat d'authenticité nous est proposé par par Kaël T. Fazer
Artiste-auteur dans les arts plastiques et graphiques. Basé à Saint-Martin. Le document a été totalement conçu et personnalisé par ses soins.

Tous droits réservés.


 Sites utiles
 www.artcertificate.eu
 www.arttrustonline.com

Pour aller plus loin : je vous invite vivement à télécharger le guide des artistes-auteurs qui vous aidera à comprendre et maîtriser les spécificités de votre statut.

>> https://fordpaul.podia.com/4dabb5d5-8980-4e4d-93e7-5e1fe0e81ab1

Vous serez enfin plus autonome dans la gestion administrative de votre activité artistique.

statut_artiste-auteur_maison-des-artistes_urssaf_
(Visited 375 times, 1 visits today)